Deutsch Website, wo Sie Qualität und günstige https://medikamenterezeptfrei2014.com/ Viagra Lieferung weltweit erwerben.

Ein wenig Kopfschmerzen, aber schnell verging der Schmerz. Gefühle, die ich erlebte ein unvergessliches kamagra kaufen Ehrlich gesagt nicht wirklich glauben, in der Kraft Viagra. Setzte nach der Anleitung. Das Ergebnis ist natürlich, sich selbst rechtfertigte.

Vetodiag.fr

Endocrinologie canine
Tests endocriniens et hypercorticisme chez le chien
par Nicolas Pouletty
Département de pathologie et de microbiologie, Faculté de médecine vétérinaire, Université de Montréal, CP 5000, Saint-Hyacinthe, Québec, J2S 7C6 Les tests de la fonction endocrinienne sont une étape obligatoire dans la démarchediagnostique de l’hypercorticisme chez le chien.
L’hypercorticisme (HC), ou syndrome de tions diverses dont le diabète sucré, anti - sactide), 1 ampoule de 0,25mg, par voie
convulsivants, glucocorticoïdes, etc.) [1, 4-6].
le chien âgé (souvent de plus de 9 ans et de La seconde prise de sang est pratiquée 1 à petite race) [1]. Il correspond à une produc- Réalisation
2 heures après l’injection de Synactène®(1).
tion non régulable de cortisol par les glandes Le prélèvement d’urine est effectué par le Idéalement, le plasma est envoyé après réfri- surrénales. Cette maladie peut être d’origine propriétaire à son domicile (diminue le stress gération (T0 et T0 + 1 ou 2 heures).
hypophysaire (85 % des cas) ou surrénalienne et le risque de faux positif), puis l’échantillon (15 %) [1]. Les signes cliniques sont souvent est réfrigéré. La procédure est pratiquée le Interprétation
matin (pour évaluer la quantité approxima- C’est la valeur absolue du cortisol mesuré polyphagie, alopécie bilatérale, abdomen tive de cortisol excrété durant la nuit) et après stimulation à l’ACTH qui est interpré- penduleux, etc.). Cependant, le recours à des idéalement deux matins consécutifs pour tée, et non le degré d’augmentation, ce qui tests d’exploration de l’axe corticotrope est indispensable. Ces derniers peuvent établir l’injection de l’ACTH a peu d’importance le diagnostic définitif d’HC et, dans la plupart Interprétation
des cas, précisent l’origine hypophysaire ou Il s’agit d’un test d’exclusion. Si le ratio est Un résultat supérieur à 600 nmol/l (22 µg/dl, surrénalienne de la maladie (figure). Ils sont
inférieur à 10 ¥ 10–6, un HC est exclu. S’il est ou supérieur aux normes du laboratoire) est un préalable essentiel à l’évaluation du supérieur à 10 ¥ 10–6, il n’est pas possible de en faveur d’un HC (15 % de risque de faux pronostic et au choix du traitement. Aucun conclure. D’autres examens sont alors requis test n’est totalement fiable et le diagnostic de (test de freination à la dexaméthasone faible l’HC est avant tout fondé sur la présentation dose ou de stimulation à l’hormone cortico- (17 µg/dl) et 600 nmol/l (22 µg/dl) est diffi- clinique et l’examen physique de l’animal.
Variables selon les laboratoires, les valeurs Un résultat inférieur à 470 nmol/l (17 µg/dl, 2. Test de stimulation à l’ACTH
ou inférieur aux normes du laboratoire) ne fréquemment citées dans les ouvrages de permet pas de conclure. Il convient de le référence. Elles sont données à titre indica- Avantages
confronter à la suspicion clinique. Si celle-ci tif pour faciliter les prises de décision.
La spécificité de ce test est d’environ 85 % est forte, un HC ne peut être écarté car ce (15 % de faux positifs : stress chronique, test est peu sensible (40 % de faux négatifs).
glucocorticoïdes, anticonvulsivants, affec- Il est donc recommandé de réaliser un test tions chroniques entraînant une hyperréac- de freinage de la cortisolémie à la dexamé- tivité des surrénales dont le diabète sucré, thasone faible dose (LDDST, low dose pancréatite, etc.) [4]. L’examen est rapide (1 dexamethasone suppression test).
à 2 heures), peu coûteux, facile à interpréteret disponible en routine. Il s’agit du seul test 3. Test de freinage
à pouvoir mettre en évidence un syndrome de la cortisolémie à
1. Ratio cortisol/créatinine
la dexaméthasone faible dose
urinaire et analyse urinaire
Inconvénients
Avantages
Avantages
La sensibilité est près de 60 %. En moyenne, La sensibilité de ce test est très bonne, de La sensibilité de ce test est très bonne (le ratio 40 % des chiens atteints d’HC ne sont pas 99 %. La quasi-totalité des chiens atteints cortisol/créatinine urinaire est augmenté chez diagnostiqués par ce test, notamment les presque 100 % des chiens atteints d’un HC) Sa spécificité est de 85 à 95 % (5 à 15 % de [1, 5, 6]. L’examen est rapide (une prise tailles. Un HC d’origine hypophysaire n’est faux positifs : stress chronique, affections d’échantillon urinaire), peu coûteux, facile pas différenciable d’une tumeur surréna- diverses dont le diabète sucré, anticonvulsi- à interpréter et disponible en routine.
vants, glucocorticoïdes, etc.) [4]. Seloncertaines études, elle serait inférieure à celle Inconvénients
Réalisation
du test de stimulation à l’ACTH (75 %) [5].
La spécificité est très faible. De nombreux faux La première prise de sang est réalisée à T0, L’examen est peu coûteux et disponible en positifs sont recensés (stress chronique, affec- avant l’injection de Synactène®(1) (tétraco-
routine. Il permet parfois de distinguer une (1) Médicament humain.
Le Point Vétérinaire / Mars 2010 / N° 303 Endocrinologie canine | Tests endocriniens et hypercorticisme chez le chien
Figure : Établissement du diagnostic d’hypercorticisme
Signes cliniques en faveur d’un HC
Signes cliniques peu évocateurs d’un HC
Test de stimulation à l’ACTH
Ratio cortisol/créatinine urinaire
LDDST/HDDST
Autres examens nécessaires : échographie, dosage de l’ACTH endogène, tomodensitométrie,etc.
HC : hypercorticisme ; C : cortisol ; LDDST : test de freinage de la cortisolémie à faible dose de dexaméthasone ; HDDST : test de freinage dela cortisolémie à forte dose de dexaméthasone ; ACTH : hormone corticotrope.
Les valeurs numériques indiquées sont celles fréquemment citées dans les ouvrages de référence. Elles peuvent varier selon les laboratoires etdoivent toujours être confrontées à la clinique.
origine hypophysaire d’une origine surréna- cortisol et le diagnostic d’HC est probable trois critères doit être présent pour valider Un résultat à T0 + 8 heures compris entre - cortisol T0 + 4 heures inférieur à 40 nmol/l Inconvénients
28 nmol/l (1 µg/dl) et 40 nmol/l (1,4 µg/dl) (1,4 µg/dl ou norme donnée par le labora- Le chien doit être hospitalisé une journée.
Un résultat inférieur à 28 nmol/l (1 µg/dl, - cortisol T0 + 4 heures inférieur à 50 % du Réalisation
La première prise de sang est réalisée à T0, permet d’exclure l’hypothèse d’un HC.
- cortisol T0 + 8 heures inférieur à 50 % du avant l’injection de 0,01 mg/kg de dexamé- 65 % des chiens atteints d’un HC d’origine (mesure du cortisol basal). Les deuxième et hypophysaire sont détectés par ce test. Les troisième prises de sang sont pratiquées 35 % restants ne montrent pas de signe de respectivement à T0 + 4 heures et à T0 + freinage, tout comme les animaux présen- 8 heures après l’injection de dexaméthasone.
Si aucun de ces critères n’est présent (freinage possible réfrigérés (T0, T0 + 4 heures, T0 + absent), il est impossible de déterminer l’ori- 1. Test de freinage
de la cortisolémie à
Interprétation
la dexaméthasone faible dose
2. Test de freinage
C’est la valeur du cortisol à T0 + 8 heures de la cortisolémie à
qui permet de confirmer ou non l’hypothèse Avantages, inconvénients, réalisation
la dexaméthasone forte dose
Si la mesure à T0 + 8 heures est supérieure Avantages
à 40 nmol/l (1,4 µg/dl, ou supérieure aux Interprétation
Le test de freinage de la cortisolémie à la normes du laboratoire), la dexaméthasone Après confirmation de l’existence d’un dexaméthasone forte dose (HDDST, high dose n’a pas freiné la production endogène de dexamethasone suppression test) augmente les Le Point Vétérinaire / Mars 2010 / N° 303 Endocrinologie canine | Tests endocriniens et hypercorticisme chez le chien
chances de différencier un HC d’origine 3. Mesure de l’ACTH endogène
Une mesure de l’ACTH endogène supérieure hypophysaire d’une tumeur surrénalienne.
à 2,2 pmol/l (10 pg/ml) est en faveur d’une Il est peu coûteux et disponible en routine.
Avantages
Inconvénients
Une mesure de l’ACTH endogène inférieure Le chien doit être hospitalisé une journée.
hypophysaire d’une tumeur surrénalienne.
à 2,2 pmol/l (10 pg/ml) évoque une origine Il est rapide (deux prises de sang avec un Réalisation
intervalle de 20 minutes au minimum).
Le protocole est identique à celui du test àfaible dose, excepté que la dose de dexamé- Inconvénients
Lorsque les signes cliniques sont en faveur thasone est de 0,1 mg/kg (soit 10 fois plus L’ACTH est très labile et requiert des condi- d’un hypercorticisme, les tests hormonaux tions de prélèvement, de conservation et d’envoi particulières [1, 6]. Le test est coûteux diagnostique et d’en déterminer souvent l’ori- Interprétation
gine (hypophysaire ou surrénalienne).
Au moins un des quatre critères suivants doit Toutefois, d’autres outils (examens échogra- être présent pour confirmer l’origine Réalisation
utiles, voire indispensables si ces tests n’éta- - cortisol T0 + 4 heures inférieur à 40 nmol/l siliconé (éviter le verre car l’ACTH y adhère) blissent pas un diagnostic étiologique de et centrifugé, et le plasma est récolté dans un certitude. Ils sont également complémen- - cortisol T0 + 8 heures inférieur à 40 nmol/l taires des explorations surrénaliennes (appré- immédiatement congelé et envoyé au labora - - cortisol T0 + 4 heures inférieur à 50 % du toire en respectant la chaîne du froid.
hypophysaire, bilan d’extension d’une L’utilisation de tubes contenant un inhi biteur - cortisol T0 + 8 heures inférieur à 50 % du permet d’alléger les conditions de centrifu- 75 % des chiens atteints d’HC d’origine gation et d’envoi en matière de température.
hypophysaire sont détectés par ce test. Les25 % restants ne montrent pas de signe de Interprétation
freinage, tout comme les animaux présen- Un chien atteint d’une tumeur surrénalienne présente une valeur d’ACTH effondrée. À Si aucun de ces quatre critères n’est présent, l’inverse, lors d’HC d’origine hypophysaire, il est impossible de déterminer l’origine de Remerciements aux Drs J. Vanderstock,
hyperadrenocorticism in dogs. J. Am.
feline endocrinology and reproduction.
Vet. Med. Assoc. 1996;209(4):772-775.
3 - Huang HP, Yang HL, Liang SL et coll.
2 - Feldman EC, Nelson RW, Feldman MS.
J. Vet. Intern. Med. 1993;7(3):163-168.
Elsevier, Philadelphia. 2006;357-375.
Le Point Vétérinaire / Mars 2010 / N° 303

Source: http://www.vetodiag.fr/wp-content/uploads/2012/11/PV-Cushing.pdf

Generiques par dci.pdf

SECTRAL 200 mg SECTRAL 400 mg ZOVIRAX 200 mg ZOVIRAX 3 % ZOVIRAX 800 mg SURGAM 100 mg SURGAM 200 mg EXACYL 1 g/10ml EXACYL 500 mg ZYLORIC 100 mg ZYLORIC 200 mg ZYLORIC 300 mg XANAX 0,25 mg XANAX 0,50 mg SURBRONC SURBRONC 30 mg AMILORIDE/HYDROCHLOROTHIAZIDE 5 mg/50 mg MODURETIC CORDARONE 200 mg CLAMOXYL 1 g CLAMOXYL 1 g

ConfissÕes de um ex-cego – sofrimento e esperanÇa

Confissões de um ex-cego Sofrimento e Esperança Pr Luciano R. Peterlevitz – Missão Batista Vida Nova, 10/10/2010 Introdução Lemos no Evangelho de João 9 a cura de um cego de nascença. Será que ele já tinha perdido a esperança de cura? No v.25, há uma confissão fantástica: “eu era cego e agora estou enxergando” . São palavras que testemunham o poder de Deus.

Copyright © 2010-2014 Health Drug Pdf