Deutsch Website, wo Sie Qualität und günstige https://medikamenterezeptfrei2014.com/ Viagra Lieferung weltweit erwerben.

Ein wenig Kopfschmerzen, aber schnell verging der Schmerz. Gefühle, die ich erlebte ein unvergessliches cialis kaufen Ehrlich gesagt nicht wirklich glauben, in der Kraft Viagra. Setzte nach der Anleitung. Das Ergebnis ist natürlich, sich selbst rechtfertigte.

Microsoft word - safetravel.doc

Thaïlande
AVANT LE VOYAGE
VACCINATIONS
Non recommandées mais obligatoires dans certaines conditions
- Fièvre jaune: vaccination obligatoire (pas pour les passagers en transit d'aéroport) si provenance dans les 10 jours d'une zone d'endémie (aussi si transit d'aéroport dans cette zone) Recommandées pour tous
- Diphtérie, Hépatite A, Tétanos
- Rougeole: immunité après vaccination ou suite à la maladie
Recommandées pour les groupes à risques
- Fièvre typhoïde, Hépatite B
- Encéphalite japon.: mois 5-10, éruptions annuelles dans la vallée de Chiang Mai
- Rage: répandue
Remarques
- Hépatite A: pas de vaccination si vous avez eu la maladie
- Choléra: la vaccination n'est pas recommandée (risque très faible)
PALUDISME
Généralités
- Long séjour: pour les séjours de plus de 3 mois, les recommandations sont valables pour les 3
premiers mois. Ensuite prendre en considération les recommandations locales. - Médicaments: à prendre sur ordonnance médicale. Les médicaments homéopathiques n'ont pas d'activité reconnue et ne peuvent être recommandés pour cette maladie mortelle, que ce soit en prévention ou en traitement. Zones à risque
haut risque: zones frontières NO Myanmar (Tak) et SE Cambodge (Trat), résistance à la méfloquine risque: autres régions, triangle d'or, côtes et Khao Sok Park incl. pas de paludisme: Bangkok, Chanthaburi, Chiang Mai, Chiang Rai, Pattaya, Phuket, Samui transmission
Séjour moins d'une semaine
- zones à haut risque et à risque : prendre avec soi le médicament d'urgence atovaquone +
proguanil (MALARONE®) ou artéméther + luméfantrine (RIAMET®) Séjour de 1-12 semaines
- zones à haut risque : commencer avant le départ la prise régulière du médicament atovaquone + proguanil (MALARONE®) ou doxycycline (monohydrate)* - LARIAM® / MEPHAQUINE®: 1 cp par semaine, commencer 1 semaine avant le départ; - MALARONE®: 1 cp par jour, commencer 1-2 jours avant le départ; - doxycycline: 1 cp par jour, commencer 1 semaine avant le départ ! - zones à risque : prendre avec soi le médicament d'urgence atovaquone + proguanil (MALARONE®) ou artéméther + luméfantrine (RIAMET®) Réglementation des tests HIV: certains pays exigent pour des voyages de longue durée un test
HIV surtout pour les imigrants, en partie les étudiants, les travailleurs ou aussi les voyageurs. Comme ces réglementations changent fréquemment, il faut se renseigner auprès du consulat du pays. Les sujets atteints de SIDA devraient s'abstenir de voyager dans des pays tropicaux où de
graves complications peuvent apparaître en cas d'infection. PRENDRE AVEC SOI
Médicaments: médicaments utilisés régulièrement chez soi, pansements et solution désinfectante,
fébrifuge et médicaments contre la diarrhée. Autre: voir avec le médecin de famille ou le Préservatifs: pour des contacts sexuels sans danger.
Assurance de voyage: une assurance voyage est fortement recommandée.
SÉCURITÉ - VISA
Consulter les recommandations par pays fournies par le site du Département fédéral des afffaires
Vérifier les conditions d'entrée et de séjour auprès de l'ambassade du pays de destination. Les adresses des représentations étrangères en Suisse sont disponibles sur le site du DFAE: PENDANT LE VOYAGE
PALUDISME
Si indiqué, prendre régulièrement les comprimés en prévention du paludisme.
En cas de signes de paludisme (symptômes similaires à ceux de la grippe, fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, etc.) dès le 7ème jour après l'arrivée dans une zone d'endémie, vous devez immédiatement (dans les 24 heures) consulter un médecin afin d'exclure le paludisme. En cas d'impossibilité, vous devez supposer le paludisme et prendre le médicament d'urgence à la
posologie prescrite.
PROTECTION CONTRE LES MOUSTIQUES
Se protéger de jour, appliquer un insectifuge sur la peau découverte (risque de dengue).
Se protéger de nuit, appliquer un insectifuge sur la peau découverte. Portez des vêtements clairs
dans l'obscurité avec des manches et des jambes longues (risque de paludisme). ALIMENTATION
Eau: boire seulement de l'eau minérale à fermeture intacte ou de l'eau bouillie ou traitée (filtre ou
Règle de base: préférer les aliments bien cuits.
Légumes et fruits: les laver, sécher et peler vous-même.
Faire attention: aux salades crues, charcuteries, fruits de mer crus ou à peine cuits/grillés,
mayonnaise, crèmes glacées, crèmes au beurre, etc. Hygiène des mains: ne pas utiliser d'essuie-mains ayant déjà servis.
SOLEIL
Ne pas s'exposer au soleil de 11.00h à 15.00h, porter un chapeau, des lunettes de soleil, appliquer un produit solaire d'indice élevé sur la peau. SEXE
Des contacts sexuels non protégés (un seul suffit !) peuvent transmettre le SIDA, l'Hépatite B, etc.
QUELQUES RÈGLES
Ne pas se promener pieds nus (danger d'infection).
Pas d'acupuncture, de tatouage.
Ne pas se faire percer les oreilles ou d'autres endroits.
AU RETOUR
En cas d'apparition de maladie fiévreuse, de diarrhée ou autre symptôme, consulter votre médecin PALUDISME
En cas de prises régulières d'un médicament en prévention du paludisme, continuer les prises pendant 4 semaines (MALARONE® 7 jours) après le retour. En cas de signes de paludisme (fièvre, symptômes similaires à ceux de la grippe), consulter votre médecin tout de suite.
Viet Nam
AVANT LE VOYAGE
VACCINATIONS
Non recommandées mais obligatoires dans certaines conditions
- Fièvre jaune: vaccination obligatoire (pas pour les passagers en transit d'aéroport) si provenance dans les 6 jours d'une zone d'endémie (sauf si transit d'aéroport dans cette zone) Recommandées pour tous
- Diphtérie, Hépatite A, Tétanos
- Rougeole: immunité après vaccination ou suite à la maladie
Recommandées pour les groupes à risques
- Fièvre typhoïde, Hépatite B
- Encéphalite japon.: mois 5-10, surtout à proximité de Hanoi
- Rage: répandue
Remarques
- Hépatite A: pas de vaccination si vous avez eu la maladie
- Choléra: la vaccination n'est pas recommandée (risque très faible)
PALUDISME
Généralités
- Long séjour: pour les séjours de plus de 3 mois, les recommandations sont valables pour les 3
premiers mois. Ensuite prendre en considération les recommandations locales. - Médicaments: à prendre sur ordonnance médicale. Les médicaments homéopathiques n'ont pas d'activité reconnue et ne peuvent être recommandés pour cette maladie mortelle, que ce soit en prévention ou en traitement. Zones à risque
tout le pays <1500m; risque plus élevé: les 3 provinces centrales du haut plateau Dak Lak, Gia et Kon Tum et les 3 provinces du sud Ca Mau, Bac Lieu et Tay Ninh pas de paludisme: centres des grandes villes, delta du Fleuve Rouge, côte du centre du pays transmission
Séjour moins d'une semaine
- zones à risque : prendre avec soi le médicament d'urgence atovaquone + proguanil
(MALARONE®) ou artéméther + luméfantrine (RIAMET®) Séjour de 1-12 semaines
- zones à risque : prendre avec soi le médicament d'urgence atovaquone + proguanil
(MALARONE®) ou artéméther + luméfantrine (RIAMET®) Réglementation des tests HIV: certains pays exigent pour des voyages de longue durée un test
HIV surtout pour les imigrants, en partie les étudiants, les travailleurs ou aussi les voyageurs. Comme ces réglementations changent fréquemment, il faut se renseigner auprès du consulat du pays. Les sujets atteints de SIDA devraient s'abstenir de voyager dans des pays tropicaux où de
graves complications peuvent apparaître en cas d'infection. PRENDRE AVEC SOI
Médicaments: médicaments utilisés régulièrement chez soi, pansements et solution désinfectante,
fébrifuge et médicaments contre la diarrhée. Autre: voir avec le médecin de famille ou le Préservatifs: pour des contacts sexuels sans danger.
Assurance de voyage: une assurance voyage est fortement recommandée.
SÉCURITÉ - VISA
Consulter les recommandations par pays fournies par le site du Département fédéral des afffaires
Vérifier les conditions d'entrée et de séjour auprès de l'ambassade du pays de destination. Les adresses des représentations étrangères en Suisse sont disponibles sur le site du DFAE: PENDANT LE VOYAGE
PALUDISME
En cas de signes de paludisme (symptômes similaires à ceux de la grippe, fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, etc.) dès le 7ème jour après l'arrivée dans une zone d'endémie, vous devez immédiatement (dans les 24 heures) consulter un médecin afin d'exclure le paludisme. En cas d'impossibilité, vous devez supposer le paludisme et prendre le médicament d'urgence à la
posologie prescrite.
PROTECTION CONTRE LES MOUSTIQUES
Se protéger de jour, appliquer un insectifuge sur la peau découverte (risque de dengue).
Se protéger de nuit, appliquer un insectifuge sur la peau découverte. Portez des vêtements clairs
dans l'obscurité avec des manches et des jambes longues (risque de paludisme). ALIMENTATION
Eau: boire seulement de l'eau minérale à fermeture intacte ou de l'eau bouillie ou traitée (filtre ou
Règle de base: préférer les aliments bien cuits.
Légumes et fruits: les laver, sécher et peler vous-même.
Faire attention: aux salades crues, charcuteries, fruits de mer crus ou à peine cuits/grillés,
mayonnaise, crèmes glacées, crèmes au beurre, etc. Hygiène des mains: ne pas utiliser d'essuie-mains ayant déjà servis.
Ne pas s'exposer au soleil de 11.00h à 15.00h, porter un chapeau, des lunettes de soleil, appliquer un produit solaire d'indice élevé sur la peau. SEXE
Des contacts sexuels non protégés (un seul suffit !) peuvent transmettre le SIDA, l'Hépatite B, etc.
QUELQUES RÈGLES
Ne pas se promener pieds nus (danger d'infection).
Pas d'acupuncture, de tatouage.
Ne pas se faire percer les oreilles ou d'autres endroits.
Renoncer à la baignade en eau douce (risque de bilharziose).
AU RETOUR
En cas d'apparition de maladie fiévreuse, de diarrhée ou autre symptôme, consulter votre médecin PALUDISME
En cas de signes de paludisme (fièvre, symptômes similaires à ceux de la grippe), consulter votre médecin tout de suite.
Chine
AVANT LE VOYAGE
VACCINATIONS
Non recommandées mais obligatoires dans certaines conditions
- Fièvre jaune: vaccination obligatoire (aussi pour les passagers en transit d'aéroport) si provenance dans les 6 jours d'une zone d'endémie (sauf si transit d'aéroport dans cette zone) Recommandées pour tous
- Diphtérie, Hépatite A, Tétanos
- Rougeole: immunité après vaccination ou suite à la maladie
Recommandées pour les groupes à risques
- Fièvre typhoïde, Hépatite B
- Encéphalite japon.: risque au nord mois 5-10, au sud et à l'est 4-10
- FSME (aussi RSSE): FSME ou RSSE, au nord, Sachalin, Kamtschatka
- Rage: répandue
Remarques
- Hépatite A: pas de vaccination si vous avez eu la maladie
- Choléra: la vaccination n'est pas recommandée (risque très faible)
PALUDISME
Généralités
- Long séjour: pour les séjours de plus de 3 mois, les recommandations sont valables pour les 3
premiers mois. Ensuite prendre en considération les recommandations locales. - Médicaments: à prendre sur ordonnance médicale. Les médicaments homéopathiques n'ont pas d'activité reconnue et ne peuvent être recommandés pour cette maladie mortelle, que ce soit en prévention ou en traitement. Zones à risque
Hainan, Yunnan, Guangxi, apparitions focalisées risque faible: Fujian, Guandong, Guizhou, Sichuan, Xizang (Zangbo River, SE Tibet) périodes de transmission (mois): S du 25°N (1-12), 25°N-33°N (5-12), N du 33°N (7-11) pas de paludisme: grandes villes transmission
Séjour moins d'une semaine
- zones à risque (périodes) : prendre avec soi le médicament d'urgence méfloquine (LARIAM® / MEPHAQUINE®), alternative atovaquone + proguanil (MALARONE®) ou artéméther + luméfantrine (RIAMET®) Séjour de 1-12 semaines
- zones à risque (périodes) : prendre avec soi le médicament d'urgence méfloquine (LARIAM® / MEPHAQUINE®), alternative atovaquone + proguanil (MALARONE®) ou artéméther + luméfantrine (RIAMET®) Réglementation des tests HIV: certains pays exigent pour des voyages de longue durée un test
HIV surtout pour les imigrants, en partie les étudiants, les travailleurs ou aussi les voyageurs. Comme ces réglementations changent fréquemment, il faut se renseigner auprès du consulat du pays. Les sujets atteints de SIDA devraient s'abstenir de voyager dans des pays tropicaux où de
graves complications peuvent apparaître en cas d'infection. PRENDRE AVEC SOI
Médicaments: médicaments utilisés régulièrement chez soi, pansements et solution désinfectante,
fébrifuge et médicaments contre la diarrhée. Autre: voir avec le médecin de famille ou le Préservatifs: pour des contacts sexuels sans danger.
Assurance de voyage: une assurance voyage est fortement recommandée.
SÉCURITÉ - VISA
Consulter les recommandations par pays fournies par le site du Département fédéral des afffaires
Vérifier les conditions d'entrée et de séjour auprès de l'ambassade du pays de destination. Les adresses des représentations étrangères en Suisse sont disponibles sur le site du DFAE: PENDANT LE VOYAGE
PALUDISME
En cas de signes de paludisme (symptômes similaires à ceux de la grippe, fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, etc.) dès le 7ème jour après l'arrivée dans une zone d'endémie, vous devez immédiatement (dans les 24 heures) consulter un médecin afin d'exclure le paludisme. En cas d'impossibilité, vous devez supposer le paludisme et prendre le médicament d'urgence à la
posologie prescrite.
PROTECTION CONTRE LES MOUSTIQUES
Se protéger de jour, appliquer un insectifuge sur la peau découverte (risque de dengue).
Se protéger de nuit, appliquer un insectifuge sur la peau découverte. Portez des vêtements clairs
dans l'obscurité avec des manches et des jambes longues (risque de paludisme). ALIMENTATION
Eau: boire seulement de l'eau minérale à fermeture intacte ou de l'eau bouillie ou traitée (filtre ou
Règle de base: préférer les aliments bien cuits.
Légumes et fruits: les laver, sécher et peler vous-même.
Faire attention: aux salades crues, charcuteries, fruits de mer crus ou à peine cuits/grillés,
mayonnaise, crèmes glacées, crèmes au beurre, etc. Hygiène des mains: ne pas utiliser d'essuie-mains ayant déjà servis.
SOLEIL
Ne pas s'exposer au soleil de 11.00h à 15.00h, porter un chapeau, des lunettes de soleil, appliquer un produit solaire d'indice élevé sur la peau. SEXE
Des contacts sexuels non protégés (un seul suffit !) peuvent transmettre le SIDA, l'Hépatite B, etc.
QUELQUES RÈGLES
Ne pas se promener pieds nus (danger d'infection).
Pas d'acupuncture, de tatouage.
Ne pas se faire percer les oreilles ou d'autres endroits.
Renoncer à la baignade en eau douce (risque de bilharziose).
AU RETOUR
En cas d'apparition de maladie fiévreuse, de diarrhée ou autre symptôme, consulter votre médecin PALUDISME
En cas de signes de paludisme (fièvre, symptômes similaires à ceux de la grippe), consulter votre médecin tout de suite.
Népal
AVANT LE VOYAGE
VACCINATIONS
Non recommandées mais obligatoires dans certaines conditions
- Fièvre jaune: vaccination obligatoire (pas pour les passagers en transit d'aéroport) si provenance dans les 6 jours d'une zone d'endémie (sauf si transit d'aéroport dans cette zone) Recommandées pour tous
- Diphtérie, Fièvre typhoïde, Hépatite A, Poliomyélite, Tétanos
- Rougeole: immunité après vaccination ou suite à la maladie
Recommandées pour les groupes à risques
- Hépatite B
- Encéphalite japon.: hyperendémique au Terai mois 7-12, surtout 8-11
- Rage: répandue
Remarques
- Hépatite A: pas de vaccination si vous avez eu la maladie
- Choléra: la vaccination n'est pas recommandée (risque très faible)
PALUDISME
Généralités
- Long séjour: pour les séjours de plus de 3 mois, les recommandations sont valables pour les 3
premiers mois. Ensuite prendre en considération les recommandations locales. - Médicaments: à prendre sur ordonnance médicale. Les médicaments homéopathiques n'ont pas d'activité reconnue et ne peuvent être recommandés pour cette maladie mortelle, que ce soit en prévention ou en traitement. Zones à risque
haut risque au sud dans les provinces centrales du Terai, surtout à la frontière de l'Inde, Royal Chitwan Park pas de paludisme: Kathmandu, nord transmission
Séjour moins d'une semaine
- zones à haut risque : prendre avec soi le médicament d'urgence méfloquine (LARIAM® / MEPHAQUINE®), alternative atovaquone + proguanil (MALARONE®) ou artéméther + luméfantrine (RIAMET®) Séjour de 1-12 semaines
- zones à haut risque : commencer avant le départ la prise régulière du médicament méfloquine (LARIAM® / MEPHAQUINE®), alternative atovaquone + proguanil (MALARONE®) ou doxycycline (monohydrate)* - LARIAM® / MEPHAQUINE®: 1 cp par semaine, commencer 1 semaine avant le départ; - MALARONE®: 1 cp par jour, commencer 1-2 jours avant le départ; - doxycycline: 1 cp par jour, commencer 1 semaine avant le départ ! Réglementation des tests HIV: certains pays exigent pour des voyages de longue durée un test
HIV surtout pour les imigrants, en partie les étudiants, les travailleurs ou aussi les voyageurs. Comme ces réglementations changent fréquemment, il faut se renseigner auprès du consulat du pays. Les sujets atteints de SIDA devraient s'abstenir de voyager dans des pays tropicaux où de
graves complications peuvent apparaître en cas d'infection. PRENDRE AVEC SOI
Médicaments: médicaments utilisés régulièrement chez soi, pansements et solution désinfectante,
fébrifuge et médicaments contre la diarrhée. Autre: voir avec le médecin de famille ou le Préservatifs: pour des contacts sexuels sans danger.
Assurance de voyage: une assurance voyage est fortement recommandée.
SÉCURITÉ - VISA
Consulter les recommandations par pays fournies par le site du Département fédéral des afffaires
Vérifier les conditions d'entrée et de séjour auprès de l'ambassade du pays de destination. Les adresses des représentations étrangères en Suisse sont disponibles sur le site du DFAE: PENDANT LE VOYAGE
PALUDISME
Si indiqué, prendre régulièrement les comprimés en prévention du paludisme.
En cas de signes de paludisme (symptômes similaires à ceux de la grippe, fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, etc.) dès le 7ème jour après l'arrivée dans une zone d'endémie, vous devez immédiatement (dans les 24 heures) consulter un médecin afin d'exclure le paludisme. En cas d'impossibilité, vous devez supposer le paludisme et prendre le médicament d'urgence à la
posologie prescrite.
PROTECTION CONTRE LES MOUSTIQUES
Se protéger de jour, appliquer un insectifuge sur la peau découverte (risque de dengue).
Se protéger de nuit, appliquer un insectifuge sur la peau découverte. Portez des vêtements clairs
dans l'obscurité avec des manches et des jambes longues (risque de paludisme). ALIMENTATION
Eau: boire seulement de l'eau minérale à fermeture intacte ou de l'eau bouillie ou traitée (filtre ou
Règle de base: préférer les aliments bien cuits.
Légumes et fruits: les laver, sécher et peler vous-même.
Faire attention: aux salades crues, charcuteries, fruits de mer crus ou à peine cuits/grillés,
mayonnaise, crèmes glacées, crèmes au beurre, etc. Hygiène des mains: ne pas utiliser d'essuie-mains ayant déjà servis.
SOLEIL
Ne pas s'exposer au soleil de 11.00h à 15.00h, porter un chapeau, des lunettes de soleil, appliquer un produit solaire d'indice élevé sur la peau. SEXE
Des contacts sexuels non protégés (un seul suffit !) peuvent transmettre le SIDA, l'Hépatite B, etc.
QUELQUES RÈGLES
Ne pas se promener pieds nus (danger d'infection).
Pas d'acupuncture, de tatouage.
Ne pas se faire percer les oreilles ou d'autres endroits.
AU RETOUR
En cas d'apparition de maladie fiévreuse, de diarrhée ou autre symptôme, consulter votre médecin PALUDISME
En cas de prises régulières d'un médicament en prévention du paludisme, continuer les prises pendant 4 semaines (MALARONE® 7 jours) après le retour. En cas de signes de paludisme (fièvre, symptômes similaires à ceux de la grippe), consulter votre médecin tout de suite.
Les moustiques de la famille des anophèles peuvent vous laisser de désagréables souvenirs. En effet, pendant la nuit, la femelle transmet dans votre sang le plasmodium, agent du paludisme (malaria), responsable de cette dangereuse infection. Six jours après la piqûre de l'insecte, vous pouvez ressentir des symptômes de grippe, tels que fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, mais aussi des diarrhées, vomissements et frissons. Il peut s'agir de paludisme. Une seule solution: consultez un médecin qui ordonnera un examen sanguin et instaurera un traitement le cas échéant. Sans prophylaxie, 1 à 2% des voyageurs sont infectés par mois de séjour, et des rechutes tardives peuvent survenir des mois, voire des années après la contamination. Non traitée, le paludisme peut vous mettre dans Il n'existe pas encore de vaccin contre le paludisme; d'autres mesures sont par contre indiquées. Idéalement, il faut éviter toute piqûre de moustiques anophèles. Ces derniers sont actifs uniquement la nuit, de la tombée du jour jusqu'au lever du soleil. 1. Se protéger des moustiques le soir et la nuit : • porter des pantalons longs et des chemises ou blouses à longues manches durant les heures critiques. Les chevilles sont particulièrement exposées! Imprégner les vêtements au moyen d'un insecticide (ne tache pas!), qui tue les moustiques. • sur la peau, on peut appliquer des produits insectifuges par exemple «Antibrumm forte», «Antiinsect Extra», «Exopic», «Kik-activ», «Parapic» ou «Autan». La durée d'action de ces produits est variable. • passer la nuit derrière des grillages antimoustiques aux portes et aux fenêtres. Sinon, dormez sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide (par exemple perméthrine ou deltaméthrine). Des sprays anti-insectes par exemple «Tyraxquick» ou des spirales insecticides peuvent être un appoint supplémentaire. Certains produits sont difficiles à trouver en Suisse mais courants à votre destination. Le traitement prophylactique n'est pas une garantie absolue, mais confère cependant une bonne résistance au paludisme. Il est très important de respecter précisément les recommandations médicales : 2. Prendre des médicaments contre le paludisme (prophylaxie) selon les recommandations par destination : • La première dose du médicament doit être prise une semaine avant le départ, afin d'atteindre une concentration efficace dans le sang et d'observer à temps une éventuelle intolérance. • La prophylaxie doit être poursuivie pendant tout votre séjour, après le repas, quel que soit le programme de la journée et de la semaine. • La patience est de mise: les médicaments contre le paludisme doivent être pris quatre semaines après la sortie de la zone dangereuse. Ceci abaisse le risque de multiplication des parasites dans le sang.

Source: http://www.alliancefreeriders.ch/asie/safetravel_tous_les_pays.pdf

Eleni koukides

I wrote my thesis in a column format to get my point across the strongest. Food allergies affect more than 12 million American's yet not many people know, or even care about them. For people living with food allergies everyday is a battle to stay safe, and a column gave me the option to write separate articles that not only stand on their own, but fit together in one cohesive series as well. B

Microsoft word - 2010 brochure_top 10 case summary_20100311 final.doc

2009-2010 TOP TEN CHINESE IP CASES Foley & Lardner LLP Shanghai Office1 Copyright© 2009-2010 Case No. 1 Chint vs. Schneider, parties finally settled for the largest amount in China’s patent litigation history. April 15th, 2009 marks a historical day in China’s patent litigation history. The French company Schneider settled its patent lawsuit with a Zhejiang comp

Copyright © 2010-2014 Health Drug Pdf